Baekelmans Guy

Baekelmans Guy

Né à Berchem en 1940, Guy Baekelmans s'est d'abord lancé dans la photographie expérimentale avant de revenir à la peinture qu'il avait apprise dans son cursus en Arts Plastiques à Gand et Anvers.
Sélectionné en 1968 au Prix de la Jeune Peinture Belge, exposé dès 1969 au palais des Beaux-Arts de Bruxelles, primé au Prix de Knokke et au Prix d’Europe d’Ostende en 1969, Guy Baekelmans a rapidement pris sa place sur la scène artistique Belge, avant d’être exposé dans de nombreux pays européens dans les années qui suivirent.
Après une première période figurative, son œuvre allait se baser sur la géométrie des formes, inspirée par la beauté, l’équilibre et une évolution vers la spiritualité, d’où le titre de la monographie de Guy Baekelmans : « Un voyage spirituel ».
Guy Baekelmans est co-fondateur avec Guy Vandenbranden du Centre International d’Etudes d’Art Constructif. Il a permis des développements significatifs dans l’utilisation des formes et couleurs en relation avec l’espace et la perspective. L’utilisation de la simulation informatique et des nouveaux matériaux lui ont également permis de repousser les limites de la création à chaque étape de son évolution.
En quête de sérénité et de paix, l’œuvre et la pensée de Guy Baekelmans s’appuient sur des philosophies Orientales, avec une forte attirance pour le Japon (expositions personnelles à Tokyo et Osaka).

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.