Etat Pictural - Belgian New Generation

08/05/2021 - 26/06/2021

État pictural
Belgian New Generation I
Stéphane Balleux - Léa Belooussovitch – Charles-Henry Sommelette
Sous le commissariat de Claude Lorent
Le trio rassemblé ne constitue ni un groupe, ni un collectif et l’exposition ne s’articule pas sur une thématique précise même si l’émergence de l’image en son état pictural est au centre des préoccupations de chacun. Ce qui les rassemble en premier est leur statut de jeunes plasticiens travaillant en Belgique, le projet de la galerie étant de montrer des œuvres d’artistes de la génération montante déjà bien affirmée et riche d’une très grande diversité. D’autres sélections suivront au fil des ans et de la programmation de la Belgian Gallery.
Stéphane Balleux (Bruxelles, 1974 – Vit et travaille à Bruxelles) est un peintre dont la pratique englobe aussi le dessin, la gravure ou l’usage des nouvelles technologies. Dans sa saisie du réel, multipliant les genres du portrait au paysage, il se sert du pouvoir intrinsèque de la matière pour transformer la scène, quelle qu’elle soit, en peinture pleine et entière. Sa maîtrise technique, l’assurance de son geste, la gestion chromatique, la permanente invention formelle, la virtuose autorité des ombres et lumières, le conduisent à faire siens tous les sujets ainsi totalement supplantés et transcendés par le pictural en tension.
Léa Belooussovitch (Paris, 1989 – Vit et travaille à Bruxelles) est une artiste qui pratique le dessin, l’impression photographique, la photographie et la vidéo. Son travail se base sur des images d’archives, de presse ou glanées sur Internet, de bases de données, de faits ou situations dramatiques, tragiques, souvent violents, impliquant des personnes et mettant en lumière leur vulnérabilité. Le traitement qu’elle réserve à ces sources traitées pudiquement participent d’une forme de résilience qui peut aller jusqu’à une paisible et rassurante abstraction.
Charles-Henry Sommelette (Aye, 1984, vit et travaille à Barvaux-sur-Ourthe) adepte de l’huile ou du fusain sur papier ou sur toile, également de la mine de plomb, traite le paysage en noir et blanc et couleurs. Dans ses arrêts sur image où priment l’immobilité et le silence, l’humain a déserté les espaces non sans y laisser quelques traces. L’énigme, le mystère, l’attente comme celle de Godot, habitent ces lieux où la lumière vivifie les tonalités. Il ne se passe rien mais tout peut arriver. Tout récemment, en de petites peintures aux tonalités réservées, il capte, à la limite de l’abstraction, des échantillons d’intérieurs habités.

Features:
Sommelette Charles-Henry (Guest Artist) Balleux Stephan (Guest Artist) Belooussovitch Léa (Guest Artist)

This website uses cookies

We use cookies to ensure proper operations of the website, you can read our legal notice and our privacy policy to know more.